• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • leftlayout
  • rightlayout

Parodontologie

Envoyer Imprimer PDF
ParodontologieLe parodonte se compose de :
- la gencive
- l’os alvéolaire
- le ligament parodontal
- le cément

La maladie parodontale est une atteinte bactérienne du parodonte due à la plaque dentaire. Si l’atteinte touche la gencive uniquement, on parlera de gingivite et si elle touche l’ensemble du parodonte, on parlera de parodontite.

La gingivite est une inflammation de la gencive. On pourra alors constater que la gencive devient rouge, gonflée, lisse, sanguinolente et sensible au contact de la brosse à dent. Ce phénomène n’entraîne pas de lésions irréversibles.

La parodontite concerne tous les éléments du parodonte. Elle peut prendre différentes formes, localisée ou généralisée. On peut alors constater cliniquement et radiologiquement une perte osseuse (alvéolyse) irréversible.

La cause principale de ces maladies est la plaque dentaire, ce produit blanchâtre qui s'accumule sur vos dents.
Si ce dépôt n'est pas éliminé, il peut se transformer, en moins de 2 jours, en une substance plus dure qui est le tartre. Le tartre est tellement dur que seul un nettoyage professionnel peut l'éliminer.
Si ce tartre se forme sous la gencive, sur les racines des dents, son  élimination est encore plus difficile, ce qui augmente les risques d'avoir une maladie parodontale.

Les maladies parodontales non traitées peuvent aboutir à :
• une mauvaise haleine
• des gencives rouges, oedématiées et qui saignent
• une perte des dents
• un sourire inesthétique

Facteurs et répercussion pour la santé

D'autres facteurs comme la cigarette, le stress, la grossesse, la prise de médicaments ou le diabète, peuvent contribuer au développement des ces maladies parodontales.
Des études récentes mettent en évidence les rapports entre maladie parodontale et état général.
Ainsi, les femmes enceintes qui présentent une parodontite sévère ont un risque accru (3 à 7 fois) d'accoucher prématurément d'un enfant à faible poids.
De même, les patients atteints de parodontite ont un risque d'atteinte cardiovasculaire accru de 25 %.

Les traitements pour ces maladies existent :

Les examens de contrôles :
• Mesure de la distance entre le rebord visible de la gencive et le point d'attachement de la dent. Une gencive saine doit être reliée à la dent juste sous le rebord visible. Un attachement plus profond est un symptôme évident d'infection des gencives.
• Prise de radiographies afin d'observer la masse osseuse qui entoure la dent.
Les traitements efficaces en début de maladie :
• Un nettoyage qui enlèvera l'accumulation de tartre.
• Un brossage des dents 2 fois par jour pour enlever la plaque dentaire.
• Une utilisation du fil de soie dentaire et/ou des bossettes interdentaires plusieurs fois par jour pour enlever la plaque.
Dans le cas d’une gingivite, la récupération d’une hygiène rigoureuse (voir ci-dessus) et la réalisation d’un détartrage seront nécessaires
Dans le cas  d’une parodontite, une intervention plus approfondie par un nettoyage professionnel (surfaçage ou curetage radiculaire) afin d'éliminer en profondeur la plaque dentaire devra être réalisée. Dans les cas les plus sévères, il faudra effectuer un lambeau d’assainissement.
Un traitement parodontal est un travail d’équipe entre le praticien et le patient. Une fois l’intervention effectuée, une hygiène très rigoureuse de la part du patient ainsi qu’un suivi régulier sont  des conditions nécessaires au succès d’un tel traitement.
 

Coordonnées

36 rue du Colisée - 75008 Paris

Téléphone : 01 43 59 00 68‎

Qui est en ligne ?

Nous avons 2 invités en ligne